Singapour reine du contraste

Ce qui m’a le plus frappé à Singapour, c’est sans aucun doute le mélange harmonieux de styles architecturaux complètement différents. Chaque quartier possède son histoire et son architecture.

La ville est divisée en plusieurs quartiers où se regroupent des personnes d’origine commune. Il y a par exemple : Little India où comme son nom l’indique on retrouve une population provenant principalement d’Inde, du Pakistan. Chinatown où vous vous en doutez une majorité de Chinois y habitent. Chaque quartier a son histoire et ses monuments. Il est possible de découvrir à chaque coin de rue un temple, une mosquée, une église, un musée et encore plus. Il est vraiment agréable de se perdre et de découvrir les charmes de ses rues.

Ce qui est intéressant  c’est que le gouvernement souhaite que les habitants de la Cité-Etat se sentent avant tout Singapourien et ne voulait pas voir la création de ghettos. C’est pourquoi il a été décidé par exemple que l’attribution des logements sociaux se fera selon un système de quotas. Je m’explique il y a à Singapour plus de 70% de Chinois donc 70% des logements sociaux  leurs seront attribués, 13% attribués aux Malais, 9% aux Indiens, etc. Le gouvernement met tout en place pour créer un sentiment d’appartenance commun. Des spots publicitaires sont diffusés à la TV, des campagnes de pub sont affichées dans les rues, des annonces sont diffusées dans le métro, etc. Tout est mis en oeuvre pour qu’un Indien présent à Singapour depuis 3 générations se sent comme un « Singapourien de souche ». On ne lui rappelle pas à tout bout de champ qu’il fait partie d’une minorité et qu’il n’est qu’une pièce rapportée. Certains pays occidentaux devraient prendre exemple sur le gouvernement singapourien.

Je ne suis pas restée assez longtemps sur place mais l’impression qu’il y règne une acceptation de l’autre assez marquée. Les gens sont accueillants, ils ne vous dévisagent pas et ce peu importe que vous ayez les cheveux rouges, le foulard, porté une ultra mini-jupe ou habillé comme un sac à patate. Chacun est libre de pratiquer sa religion et ses rites, plusieurs lieux sont consacrés aux différents cultes monothéistes ou polythéistes. Je peux bien sûr totalement me tromper mais c’est ce que j’ai cru remarquer. Je n’ai pas eu la chance de poser cette question à des expats  mais si certains passent par ici ça serait sympa de me dire si mon impression est juste ou non 🙂

Je pense que j’ai assez parlé, je vous laisse tout comme moi tomber amoureux de la ville, bonne visite!

img_1949

img_1951

img_1961

img_1971

img_1978

img_1990

img_2005

img_2016

img_2019

img_2035

img_2039

img_2047

N’hésitez pas à me suivre sur Snapchat (ID : ninakiyaa) et également sur Facebook : Dans la tête d’une rêveuse

Crédit photos : danslatêtedunereveuse, ne pas utiliser sans autorisation.

Publicités

4 réflexions sur “Singapour reine du contraste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s